Commercialisation des amandes de Karité au Bénin : La Ministre de l’Industrie et du Commerce lance officiellement la campagne 2022-2023

Comptes rendus

Après la fixation du prix plancher d’achat au producteur par le Conseil des ministres du 14 septembre 2022, la Ministre Alimatou Shadiya ASSOUMAN s’est rendue sur le terrain pour procéder au lancement de la nouvelle campagne et annoncer la bonne nouvelle aux acteurs de la filière. C’est la commune de Bembèrèkè, dans le département du Borgou qui a abrité cette année les manifestations entrant dans le cadre du lancement officiel de la commercialisation des amandes de karité au Bénin. Ce choix n’est pas anodin aux yeux du maire de cette localité. 

Dans son mot de bienvenue, le Maire Garba YAYA a évoqué les capacités de production agricole de la commune qui, en plus du coton, produit d’importantes quantités de cajou, de céréales et bien évidemment des amandes de karité. La Ministre de l’Industrie et du Commerce avait également à ses côtés pour la circonstance le Préfet du département du Borgou et le président de l’interprofession karité Bénin. Occasion pour ces deux personnalités de revenir dans leurs allocutions respectives sur l’importance que revêt cette matière première pour la société béninoise, en raison des multitudes utilisations non seulement pour la consommation mais aussi et surtout pour la fabrication de différents produits cosmétiques et divers autres usages. 

Pour sa part, la Ministre Alimatou Shadiya ASSOUMAN a présenté les performances de la campagne précédente, pour saluer les prouesses réalisées par les acteurs de la filière. L’estimation de la production est en effet de 72.687 tonnes pour des quantités exportées de 6.410 tonnes à fin juin 2022 et le taux de transformation a progressé faisant passer les quantités de beurre exportée à 6.478 tonnes contre 5.623 tonnes la campagne d’il y a 2 ans, s’est réjoui la ministre. Elle a ajouté que l’estimation des recettes d’exportation du beurre s’élève à 4 milliards six millions de francs CFA, soit un prix au kilogramme de 709 francs CFA. Mais pour espérer des revenus meilleurs tout le long des chaînes de valeur karité, la ministre estime que plusieurs défis doivent être relevés pour accroître la transformation des amandes en beurre.  

L’annonce qui fera la joie des acteurs de la filière, c’est celle de l’amélioration du prix plancher d’achat au producteur, une première depuis six années. Il est en effet fixé à 110 FCFA le kg. Occasion pour Alimatou Shadiya ASSOUMAN d’exhorter les membres de l’Interprofession Karité Bénin à une parfaite organisation de la commercialisation en vue d’une meilleure réussite de cette campagne. 

Cette cérémonie de lancement officiel était aussi l’opportunité pour la ministre de remercier le Chef de l’Etat Patrice TALON pour l’attention qu’il ne cesse d’accorder au développement du secteur agricole en général et la filière karité en particulier.

Partagez cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.