Séance d'échanges hebdomadaire avec la presse : Wilfried Léandre HOUNGBÉDJI lève le voile sur plusieurs préoccupations

Comptes rendus

La reconstitution de la base de données des aspirants au métier d'enseignant au primaire et au secondaire général; l'acquisiton de 188 ambulances au profit du service d'assitance médicale d'urgence (SAMU-Bénin) ; l'installation des membres de l'autorité de régulation du secteur de la santé et des questions d'actualité. 

Ce sont autant de sujets d'intérêt national abordés par le Secrétaire Général Adjoint du Gouvernement et Porte-parole du Gouvernement, Monsieur Wilfried Léandre HOUNGBEDJI au cours de sa séance d'échange hebdomadaire de ce vendredi 16 septembre 2022 au siège de "24h au Bénin" à Cotonou avec les professionnels des médias en ligne 

Des explications du Porte-parole du Gouvernement, il ressort que la reconstitution de la base de données des aspirants au métier d'enseignant au primaire et au secondaire général, décidée par le Gouvernement est motivée par la volonté manifeste de l'exécutif de combler totalement les besoins exprimés dans ces 2 sous-secteurs d'enseignement dans le cadre de la rentrée scolaire 2022-2023 : « Car le nombre d'aspirants dans la base après évaluation, ne comble pas encore les besoins exprimés. C'est pour cela qu'un nouveau test sera organisé et le déploiement sera effectué au plus vite ». 

De l'amélioration des conditions des AME, Wilfried Léandre HOUNGBEDJI rassure :  «  L'année dernière, ils ont eu la sécurité sociale. Ils ont même reçu leurs allocations. C'est un premier pas. La perspective de les sédentariser et de leur faire une meilleure condition, croyez moi, ça fait partie des réflexions du Gouvernement parce qu'ils contribuent à l'éducation de nos enfants. Le gouvernement réfléchit à toutes les options ». 

Sur le sujet relatif à la mise en service des nouveaux marchés nouvellement construits au Bénin, le Porte-parole du Gouvernement est optimiste et rassure à nouveau de l'avancement des travaux. Il mesure à sa juste valeur l'impatience des usagers et exhorte tout le monde  à un peu de patience convaincu que la mise en service de ces marchés ne saurait plus tarder.  Il profite pour dégonfler une rumeur. Celle sur le le prix exhorbitant de location des places dans les nouveaux marchés. Le Porte-parole dément et donne des assurances : « personne ne peut fixer des redevances insupportables. Ce qui est utile à signaler, c'est qu'on a fait plus de places qu'il y en avait. Toutes les personnes qui étaient dans les marchés avant les travaux vont retrouver leurs places avant que les nouveaux demandeurs ne soient admis. C'est une instruction du Chef de l'État ». 

Sur le choix du président de l'Autorité de Régulation du secteur de la Santé dans le privé et non dans le public, le Porte-parole du Gouvernement indique : « Parce que vous n'avez aucun doute sur les compétences du président de l'ARS, ne soyez pas dans l'anticipation en pensant que comme il a fait le privé, il va ici être défaillant sur la ligne du service à la Nation. Non! Et il n'est pas seul dans le groupe ». 

La question des infrastructures routières n'a pas été occultée au cours de ces échanges. À la demande des professionnels des médias de savoir ce qu'il en est du projet de construction du contournement nord-est de Cotonou pour décongestionner divers axes routiers et du nouveau pont de Porto-Novo, Wilfried Léandre HOUNGBÉDJI laisse entendre : « Le projet du Contournement Nord-est de Cotonou, il reste entièrement d'actualité. Dans quelques semaines, on va lancer en 2x2 la section Sèmè - Porto-Novo avec un nouveau pont sur la lagune de Porto-Novo qui sera fait en 2 x2 voies et qui va être autrement dimensionné pour développer le transport fluvial ». La reprise entière du tronçon Calavi Kpota-Hêvié, la reconstruction du pont sur le fleuve Djonou à Godomey, la réhabilitation des bretelles au bas de l’échangeur de Godomey, la reconstruction en 2x2 voies du tronçon Missessinto-Allada et l’aménagement et de bitumage de 335 Km de routes dont celle Kota-Kouandé dans la région septentrionale du pays" sont des chantiers imminents 

Plusieurs autres sujets d'actualité ont été passés au peigne fin par le Porte-parole du gouvernement dont celle relative à l'incident intervenu au poste douane à Malanville. Là-dessus, Wilfried Léandre HOUNGBÉDJI invite les populations à la sérénité. Le Gouvernement veille sur la sécurité des personnes et des biens, a-t-il ajouté avant d'appeler à la retenue les citoyens qui s'adonnent à créer la psychose dans le rang des paisibles populations.

Voir l'album

Partagez cette page sur vos réseaux sociaux :

Restez connecté

La newsletter

Recevez périodiquement l’essentiel de l’actualité gouvernementale.

Rejoignez-nous

Toute l’actualité du Gouvernement en temps réel
sur nos réseaux sociaux.