Améliorer le bien-être de tous et préserver l’environnement

MESURES CLÉS – ENVIRONNEMENT

  • Renforcer la politique de reboisement intensif du territoire national par des mesures incitatives
  • Rétablir la subvention du prix d’achat du gaz à usage domestique au profit des ménages
  • Investir dans le cadre d’un partenariat État-Commune pour la gestion des déchets ménagers, des déchets médicaux et le traitement des boues de vidange dans les chefs-lieux de départements
  • Voter une loi pour interdire à court terme l’usage de sachets non biodégradables
  • Faire construire en partenariat avec le secteur privé des usines de fabrication de sachets biodégradables
  • Veiller à la mise en oeuvre effective du principe du pollueur payeur sur toute l’étendue du territoire
  • Réhabiliter l’Agence Béninoise pour l’Environnement afin qu’elle assure sa mission en matière de gestion et de gouvernance environnementale
  • Elaborer et mettre en oeuvre un plan national climat et des plans climat territoriaux pour construire progressivement une résilience à toutes les échelles du territoire (atténuation et adaptation au changement climatique)

MESURES CLÉS – AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

  • Mettre rapidement en oeuvre un programme d’investissement pour la satisfaction des besoins des populations en énergie électrique et en eau potable. Dans les zones rurales, les énergies renouvelables, notamment les énergies solaires, seront la source principale de fourniture d’énergie électrique
  • Lancer de grands projets de développement urbain et de fourniture de services sociaux de base, à travers des contrats Etat-Commune : services de voirie et drainage des eaux pluviales, infrastructures routières, sanitaires, éducatives, sportives, culturelles et de loisirs
  • Développer le programme immobilier d’habitat social dans les chefs lieux de départements et dans certaines agglomérations : assurer la mise à disposition de parcelles assainies (voie d’accès, eau, électricité) par les soins de l’Etat ou par des partenariats avec des investisseurs privés et réaliser au profit des populations à revenus modestes des logements à loyer modéré
  • Généraliser et accélérer la procédure d’obtention des certificats de propriétés foncières (titres fonciers) ainsi que la transformation des permis d’habiter : dans ce cadre, l’Etat mettra en place un dispositif et les mesures d’accompagnement nécessaires qui permettront la transformation à coût réduit de tous les permis d’habiter en certificats de propriétés foncières avant le 31 décembre 2017
  • Mettre effectivement en oeuvre les dispositions du nouveau code foncier
  • Réaliser des projets phares dans les villes à statut particulier à travers des contrats État-Commune
  • Apporter l’appui de l’État aux communes et aux usagers pour l’accélération et l’assainissement des procédures et opérations de lotissement du foncier urbain dans le cadre des contrats État-Commune
  • Etablir le Plan Foncier Rural sur tout le territoire national. Contrôler le déclassement du foncier rural en foncier urbain et empêcher le morcellement du foncier rural (terres agricoles)
  • Poursuivre la numérisation générale et couverture géodésique de tout le territoire béninois
  • Accélérer et renforcer les capacités du processus de décentralisation
  • Créer une Agence pour l’Aménagement du Territoire : réalisation d’études, gestion de contrats et suivi des indicateurs de performance

 

Publié dans Les grands chantiers.