Le Président Patrice Talon échange avec les magistrats et avocats

Présidence de la République
Le Président Patrice Talon échange avec les  magistrats et avocats
Rencontre magistrature_0-11Dans l’après-midi d’hier lundi 27 juin 2016, le président de la République a reçu au palais le bureau de l’Union nationale des magistrats du Bénin (Unamab), le Conseil de l’ordre des avocats et les responsables des juridictions qui sont du ressort du Tribunal de première instance de Cotonou. En présence du Garde des sceaux et du ministre de l’Intérieur, la Haute autorité et ses invités ont échangé sur des questions liées aux préoccupations actuelles du secteur de la justice.  
C’est une rencontre d’échanges et de dialogue empreint de compréhension mutuelles et de patriotisme qui a permis de dissiper certaines inquiétudes qui minent le secteur de la justice au Bénin. Maître Joseph Djogbénou, Garde des sceaux, Ministre de la justice, de la législation et des Droits de l’Homme, en introduisant les échanges, a rappelé les différents sujets à débattre. Il s’agit de « la qualité des membres nommés au cabinet du Garde des sceaux ; de l’exécution des décisions de justice et les questions relatives au statut des Magistrats et la stimulation de l’exercice de leur fonction ». Le ministre a indiqué que la justice doit rester et demeurer cette forteresse qui ne sera pas vulnérable. Et pour lui, lorsque tout est détruit dans un pays et que la justice est debout, il y a de l’espoir. 
«J’ai voulu satisfaire à cette obligation parce que, depuis quelques jours,  j’ai lu quelques commentaires sur les prétendues attitudes du gouvernement qui ne seraient pas dans le sens que j’ai indiqué pendant ma campagne. Et je me suis senti interpellé ». C’est en ces termes que le Président Patrice Talon a lancé les discussions de façon libre pour permettre aux uns et aux autres de dire ce qui ne va pas. Il a précisé que ce n’est pas encore le moment pour lui de rencontrer les corps constitués de la Nation. Mais qu’il est «  important que la justice se sente bien dans sa peau ». Et donc, il a souhaité cette rencontre pour permettre le fonctionnement libre et indépendant du secteur judiciaire. La rencontre s’est déroulée dans une ambiance bon enfant et a pris fin après plus de deux heures d’échanges. 
Rencontre magistrature
Publié dans Actu à la marina.