Séance de débriefing des journées de la clôture de l’année diplomatique: Le Ministre Aurélien AGBENONCI attribue la note 12/20 à l’organisation !

1- Le corps diplomatique, consulaire et les représentants  des organisations internationales en position de départ pour le périple  touristique2- La première étape de la tournéeLe Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Aurélien AGBENONCI, a tenu une séance d’évaluation des actions menées dans le cadre de la clôture de l’année diplomatique, les 02 et 03 août 2016, à travers le Programme « Diplomatie et Développement » concocté au profit des Chefs de missions diplomatiques, consulaires et des représentants des organisations internationales au Bénin. A l’heure des bilans, de véritables motifs de satisfaction, mais également beaucoup de réglages à faire pour de meilleurs résultats dans le futur.
3- L'arrivée à Bohicon et précisément au village  souterrain d'Agongointo4- La visite proprement dite peut maintenant     commencer!Prévue pour 15h, la séance de débriefing des activités menées dans le cadre de la clôture de l’année diplomatique a effectivement démarré à l’heure. Présidée par le Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Aurélien AGBENONCI en personne, cette réunion des principaux acteurs de la journée de visite découverte des sites touristiques des villes de Bohicon, Abomey et Ouidah et de la soirée de panels sur les thèmes « Histoire diplomatique du Bénin et « Les défis d’une relance économique du Bénin », a permis de voir ensemble ce qui s’est bien passé, mais aussi ce qu’il va falloir revoir pour des manifestations futures plus réussies. Etaient présents à cette rencontre, le Secrétaire Général du Ministre, l’Ambassadeur Marc Hermanne ARABA, son Adjointe, Bérénice GNANSOUNOU, et le Comité ad’hoc mis en place pour l’organisation de l’événement sous la direction de l’Ambassadeur Françoise MEDEGAN, Directrice des Relations Économiques et Commerciales Internationales du MAEC.  
5- L'entrée de l'une des chambres souterraines  d'Agongointo6- L'entrée du Palais royal d'Abomey, 2ème étape du  périple touristiqueEn gros et pour cette première manifestation d’envergure après le Grand oral sur « Les 100 jours du Gouvernement », il y a de véritables motifs de fierté. A l’externe, les Chefs de missions diplomatiques, consulaires et les représentants des organisations internationales au Bénin, les premiers bénéficiaires de ce programme, ont apprécié la sortie sur les sites touristiques de Bohicon, d’Abomey et de Ouidah, le mardi 02 août 2016. Ils ont également salué la pertinence des sujets abordés et la qualité des intervenants, lors des panels organisés dans l’après-midi du mercredi 03 août 2016. Ils ont surtout compris que le Gouvernement du Président Patrice TALON entend faire du tourisme un véritable levier de la relance économique nationale. Ils ont enfin exprimé leur vif intérêt à plus accompagner le Bénin dans le cadre de la revalorisation de son patrimoine culturel et touristique (pour les pays déjà impliqués dans ce secteur) et à contribuer à la promotion de la destination « Bénin » (pour les autres pays). A l’interne, il faut saluer le travail abattu par les services compétents du Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération ainsi que l’implication des autres services de l’Etat concernant le transport, la santé et la sécurité des personnalités.  
7- La visite se poursuit à l'intérieur du Palais royal  d'Abomey8- On est ici à Ouidah, sur la route de l'esclaveS’agissant des points à améliorer, il faut noter un accueil des invités pas à la hauteur du prestige du MAEC, le manque de coordination dans l’organisation de l’activité et le manque d’implication de l’Association des Ambassadeurs et Ministres Plénipotentiaires à la retraite (AMPR). A cela, il faut ajouter les procédures de décaissement des fonds qui ne sont pas toujours au rendez-vous de l’efficacité, même s’il faut reconnaître qu’un effort a été fait à l’occasion de l’organisation de cet événement. Le Ministre Aurélien AGBENONCI a invité les uns et les autres à s’inscrire dans la modernité. Les diplomates étrangers doivent recevoir les invitations à temps. L’information doit circuler également à la Centrale, pour que tout le monde se sente impliqué dans l’organisation de l’événement. Tout en respectant les procédures en vigueur, les services financiers doivent aider à une meilleure approche pour que l’activité ne soit pas bloquée, faute de moyens. Car, dira-t-il, « Le changement est irréversible. Un changement, il faut le maîtriser ou le subir. » Pour lui, si l’on est dans la dynamique d’une voiture, on est en 2ème vitesse. Conclusion du Ministre Aurélien AGBENONCI : « Il faut travailler ensemble à ce que les erreurs relevées aujourd’hui ne se reproduisent pas la prochaine fois. »   
10- Photo de famille à la porte du non retour
Publié dans Actions Du Gouvernement.