Visite de travail du Chef de l’Etat Patrice Talon à la Banque Africaine de Développement (BAD)

BAD_TALON
Le président de la République, Son Excellence Monsieur Patrice Talon, à la tête d’une importante délégation composée du ministre d’État chargé du Plan et du Développement Monsieur Abdoulaye Bio TCHANE, du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Monsieur Aurélien A. AGBENONCI, du ministre des Finances et de l’Économie, Monsieur Romuald WADAGNI et du ministre du Cadre de Vie, Monsieur José Didier TONATO, a effectué le mercredi 11 janvier 2017 une visite d’amitié et de travail en Côte d’Ivoire où il a été accueilli à son arrivée à l’aéroport international Félix Houphouët BOIGNY d’Abidjan par le vice-président ivoirien, Monsieur Daniel Kablan Duncan.La première étape de cette visite a été le siège de la Banque Africaine de Développement (BAD) où le chef de l’État a été accueilli par Monsieur Akinwumi ADESINA, le président de l’institution.

Après avoir signé le livre d’or, Son Excellence Monsieur Patrice Talon et sa délégation ont eu une séance de travail avec le Président Akinwumi ADESINA et les cadres de la BAD au cours de laquelle il leur a présenté le « Bénin Révélé », Programme d’Actions du Gouvernement béninois (PAG) sur le quinquennat 2016-2021.

Il a exprimé sa volonté de voir la BAD accompagner ce programme, et redynamiser les relations avec le Bénin à travers des investissements dans les secteurs agricoles, touristiques et éducatifs.

Le président Akinwumi ADESINA, après avoir salué le leadership de bonne gouvernance et les ambitions affichées du président de la République, a renouvelé la disponibilité de son institution à accompagner le Bénin dans la mise en œuvre des projets structurants. Il a précisé que le Document Stratégique de la Pauvreté (DSP) 2017-2021 de la BAD est en cours de préparation et que ce DSP appuiera le programme « Bénin Révélé » sur la période 2017-2021. Les secteurs d’intervention (agriculture, tourisme, éducation) convenus avec le gouvernement du Bénin sont en parfaite adéquation avec le Top 5 de la banque.

La banque mobilisera, en dehors de ses ressources (FAD, BAD, fonds fiduciaires), ses instruments d’accompagnement du financement du secteur privé (garanties) et les cofinancements, notamment pour les projets structurants du gouvernement du Bénin grâce à son portefeuille actuel qui comprend onze (11) opérations pour un montant de 355 millions de dollars. La répartition sectorielle du portefeuille reflète la prédominance des infrastructures de transport (55%), de l’agriculture (33%), du secteur énergétique (7%), du secteur eau et assainissement (3%) et du secteur financier (2%).

Le chef de l’État s’est ensuite rendu au siège régional de la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) commune aux huit (08) États membres de l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) où il a été accueilli sous un tonnerre d’applaudissements par le personnel de la Bourse et le Président du Conseil d’ Administration (PCA) Monsieur Pierre Atépa GOUDIABY .

Après avoir écouté les propos introductifs du PCA et du directeur Kossi Edoh AMENOUNVE qui ont présenté les résultats satisfaisants de la Bourse, le président de la République a salué le staff pour la qualité de l’accueil qui a été réservé à sa délégation.

Ayant été membre fondateur et administrateur de la BRVM, il a témoigné sa profonde admiration pour le travail qualitatif abattu par cette institution en vingt (20) ans d’existence et exprimé la fierté, pour l’UEMOA, de disposer d’un tel outil indispensable selon lui au financement des économies des pays membres. Il a souhaité que la Bourse fasse encore plus d’efforts pour dépasser sa capitalisation actuelle de 7000 milliards de F CFA qui, dans les États émergents, ne représente que la capitalisation d’une seule entreprise.

Après cette deuxième étape, le chef de l’État s’est rendu au palais présidentiel où il a été accueilli par le président de la République de Cote d’Ivoire, Son Excellence Monsieur Alassane Dramane OUATTARA Ouattara.

Au terme de leur entretien qui a duré une trentaine de minutes, les deux personnalités ont exprimé leur satisfaction quant à l’excellence des relations entre les deux pays.

Le président Patrice Talon a décerné son satisfecit au président OUATTARA pour son leadership et pour la bonne gestion qu’il fait de la Côte d’Ivoire, pays important pour l’UEMOA. Il a souligné que la préservation de la paix devait être prioritaire pour tous les pays d’Afrique car c’est selon lui la seule condition pour attirer les investisseurs étrangers, se développer, et sortir de la précarité. Il a été question au cours de cet entretien de la situation en Gambie, et des institutions de la sous-région.

Les deux chefs d’État ont affiché leur optimisme quant à l’issue heureuse de la crise gambienne au regard des dernières déclarations du Président sortant Yaya Jammeh et se sont dit prêts à se déplacer à Banjul, capitale gambienne le 19 janvier au terme du mandat du président actuel.

C’est dans une ambiance fraternelle que le président OUATTARA de la Côte d’Ivoire a raccompagné son homologue, le président de la République du Bénin, Son Excellence Monsieur Patrice Talon au terme de cette visite d’amitié.

Le président de la République du Bénin, au terme de sa visite en terre ivoirienne, s’est ensuite envolé pour Paris où il poursuivra les rencontres avec des partenaires et autres investisseurs devant accompagner le Bénin et son gouvernement dans la mise en œuvre du « Bénin Révélé » », Programme d’ Actions du Gouvernement (PAG).

Publié dans UNE.